Véronique, notre chorégraphe, leur apprends les pas de la chorégraphie

Depuis quelques semaine, Véronique Favarel sillonne les routes du Finistère pour rencontrer les enfants de confiance et leur apprendre une danse très spéciale : la danse du rituel de l’Écume des Vents !

Comme le raconte la légende, lorsqu’au début de l’après-midi les conques résonnaient en chœur, il fallait se réunir dans le Vallon pour entamer tous ensemble la danse de l’Écume des Vents.

 » Dans la mer, dans les airs comme sur la terre, tous et toutes les participant.e.s formaient de grands cercles concentriques et des farandoles qui dansaient pendant des heures sur les airs composés par les enfants et d’autres créatures, dans des nuages de pétales parfumés que leur énergie faisaient s’envoler« .  – Karin Serres

Les enfants inventent des signaux marins

Afin de rendre justice à cette danse ancestrale, féérique et surtout très poétique, Véronique Favarel à imaginer une danse mélodieuse où chaque mouvement est lié à une phrase, pour que chaque geste ait une réelle signification, un véritable sens.

A ce jour, tous les groupes ont rencontré Véronique Favarel et ont commencé à apprendre la danse.

 

En bonus, sachez que toute l’équipe de l’Écume des Vents a également appris la chorégraphie lors d’un week-end d’écumage ! Preuve à l’appui !

Et si vous voulez connaître toute la trame de la première partie de la chorégraphie, vous pouvez la retrouver, juste ici, sur le blog de l’Écume des Vents !

Crédits Photos : Emmanuel Bourgeau et Très Tôt Théâtre