Avril   Dès 1 an

Théâtre

LES PETITES VERTUS

Création 2020 - Cie Melampo
Durée 35 min

Sur scène, trois générations : le grand-père, la mère et l’enfant. À travers les gestes, tous porteurs de sens, se noue un dialogue presque silencieux. Leurs mains prennent la parole. Elles tricotent le lien qui les unit, déroulent le long fil de la transmission entre ces générations : du premier geste d’accueillir au monde, à celui de, un jour, laisser partir.

LIRE PLUS

Piccole virtù

En 1960, l’écrivaine italienne Natalia Ginzburg publie l’article Piccole virtù où elle parle des vertus qui in­fluencent l’éducation des enfants. D’après elle, mieux vaut éduquer les enfants aux grandes vertus qu’aux petites. Mieux vaut apprendre la générosité que l’économie, mieux vaut transmettre la passion pour la vérité que la diplomatie, mieux vaut pousser au désir de connaître qu’au succès personnel car le grand contient toujours le petit et non pas le contraire.

Elle se questionne alors sur le rapport entre les parents et leurs enfants, sur la distance qu’il faut garder pour soutenir le tout-petit tout en lui donnant de l’espace : sur le juste équilibre entre le silence et les mots. Le rôle du parent serait, pour elle, de rester à coté, un peu à l’écart, pour que l’enfant puisse se développer et découvrir par lui-même sa vocation, sa vraie essence.

Natalia Ginzburg dit ainsi : «Il faut laisser la possibilité à l’enfant de germer dans l’ombre et le silence afin que chaque destin et chaque vocation fleurissent».

Note d’intention

« Les enfants ne nous appartiennent pas mais nous nous leur appartenons, nous devons être pour eux un simple point de départ, un tremplin d’où ils s’élanceront pour sauter ». Natalia Ginzburg

Les mots de Natalia Ginzburg m’ont souvent fait réfléchir au rapport entre parent et enfant, un sujet que je voulais depuis longtemps amener au plateau.

J’ai créé il y a 3 ans, un spectacle pour la petite enfance « Pica Pica ». Quand on joue pour les tout-petits on voit souvent les enfants du public accompagnés par leurs parents et leurs grands-parents. Un jour en pleine représentation une question m’a traversé : comment le tout-petit se situe-t-il dans la chaîne des générations ? À quel moment et comment commence-t-on à sentir qu’on appartient à un long fil de transmission? Les différentes résidences en crèches sur la saison 2018/2019 m’ont permis de comprendre qu’il n’y avait pas vraiment réponse à ma question.

La conscience des générations, l’inscription dans le temps familial arrive plus tard dans le développement d’un enfant et pourtant le tout petit commence à s’inscrire dans le temps et dans l’espace à travers la relation. En effet, à travers chaque geste que l’adulte fait envers l’enfant il crée un rituel, un lien qui commence à situer le tout-petit dans l’espace-temps. Pourquoi alors ne pas raconter le temps, le lien à travers les gestes qui sont les fondements de cette relation ? Mettre ainsi en scène, le rapport parent/enfant avec trois âges différents de la vie, trois générations : celle du grand-père, celle du parent et celle de l’enfant. Interroger les liens entre ces différents âges, leurs corps, leurs positions, leurs visions. Voir comment sur scène, les gestes nous racontent le fil qui les unit. Comment les rapports entre les générations se dessinent entre le premier geste d’accueillir au monde et celui de laisser partir.

Tarifs par personne

À Quimper
Tarif unique : 5 €

Applicable aux adultes ET aux enfants

Ailleurs dans le Finistère
Tarifs des spectacles variables selon les structures. Merci de contacter l’organisateur de la séance qui vous intéresse.

SÉANCES MIXTES
Ven 2 avr 9h30 + 10h45
Sam 3 avr 11h + 17h30
Dim 4 avr 11h + 17h30

Réservez

Organisation : Très Tôt Théâtre

La compagnie a fait une vidéo spécialement pour VOUS à l’occasion de sa venue à Quimper !
UN OBJET QUI RACONTE LE SPECTACLE…

Mise en scène – Eleonora Ribis
Avec Eleonora Ribis, Laurent Dupont & un enfant du public
Création musicale – Compagnie Tiksi
Regard extérieur – Frédéric Tellier
Costumes – Nathalie Martella
Création Lumière – Julien Barbazin
Création du Décor – Patricia Lacoulonche

 

PRODUCTION
Compagnie Melampo – Eleonora Ribis

PREMIERS SOUTIENS / PARTENAIRES
Ce projet a été retenu et est soutenu pour la saison 2018/2019 par le réseau Quint’est – Réseau Spectacle Vivant Bourgogne Franche-Comté Grand Est.

Ce projet a été retenu et est soutenu par le réseau Courte Echelle (création et diffusion) – Réseau impulsé et coordonné par l’association 193 soleil , réunissant une quinzaine de partenaires jeune public.

Coproducteurs : MA- Scène Nationale – Pays de Montbéliard (25), le Réseau La Courte Echelle et ses 13 membres, La Minoterie – Scène Conventionnée d’Intérêt National, Art, Enfance, Jeunesse (21).

Préachats : La Minoterie – Scène Conventionnée d’Intérêt National, Art, Enfance, Jeunesse (21), MA-Scène Nationale – Pays de Montbéliard (25), EPIC Espaces culturels Thann-Cernay (68), le Festival Petits Bonheurs – Montréal-Québec, Le Service Culturel de Villiers-le-Bel (95), Le Théâtre d’Auxerre (89), le Service Culturel de Gennevilliers (92), La Passerelle – Rixheim (68), Très Tôt Théâtre – Scène Conventionnée (29) , Festival Sur un Petit Nuage – Ville de Pessac (33), Festival 1,9,3 Soleil (75), Théâtre Paris Villette (75), Le Service Culturel d’Arcueil (94), L’Espace Lino Ventura de Garge-Lès-Gonnesse (95), Festival A pas contés (21) …

Cette création a reçu le soutien financier de la Région Bourgogne Franche-Comté, La DRAC Bourgogne-Franche-Comté, Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, La Communauté de Communes d’Auxonne-Pontarlier-Val de Saône, Le Conseil Départemental de Seine Saint-Denis et La Ville de Dijon.