Décembre   Dès 4 ans

Théatre d'objets et de bricolages plastiques

UNE FORÊT EN BOIS… CONSTRUIRE

Cie La Mâchoire 36
Durée 40 min

Çà et là, un bric-à-brac d’objets en bois, de branches et de bouts de ficelle : bienvenue chez Sylvestre. Poète forestier, dompteur de mots et de bois, bricoleur, inventeur, constructeur de rêves. Il compose devant nous, comme un puzzle visuel et sonore, sa forêt idéale. Surprenante et magique.

LIRE PLUS

« La forêt est l’envers de ce qui est au dedans de nous. » H. Thoreau

Le point de départ…

Au début, il y a le plaisir de construire quelque chose avec ses mains, de façon rudimentaire, sans trop d’outils, juste avec du bois, des branches et un peu de ficelle.
Construire, c’est fabriquer. Fabriquer des images, fabriquer des mots, fabriquer des objets, des dispositifs, des constructions… de bois.
Il est donc aussi question de matière car la forêt, c’est avant tout de la matière à l’état brut. Donner à voir sur une scène le volume, le son, le poids, le mouvement, la texture et la sensation de la matière concrète. À l’heure du « tout virtuel », faire entrer en résonance la matière et l’imaginaire, c’est ouvrir une porte sur la poésie, la beauté et l’étrangeté.

 

Un puzzle forestier

Une forêt en bois … construire est un hommage à la forêt, celle que l’on arpente, celle que l’on observe, celle que l’on fabrique. Ça et là, un fatras d’objets de bois et de fragments de la forêt. Il y a un homme. C’est un constructeur. Un dompteur de bois, de mots, de figures et de matières. À travers des dispositifs plastiques et mécaniques, il va tenter de reconstituer un puzzle forestier. Cette forêt, c’est la sienne, il la fabrique à son image, de bric et de broc, fragile et en mouvement. Il nous révèle ainsi une vision poétique et surréaliste du monde.

 

Un autoportrait, un hommage à l’Art brut et à la matière

« Une forêt en bois… construire » est un hommage à l’art brut et au plaisir de bricoler.

La forêt n’est pas ici le seul personnage.

Dans une scénographie à multiples facettes évolue un personnage, Sylvestre, qui pourrait être un constructeur d’Art Brut. Il déploie pour nous son univers intérieur et dresse petit à petit à travers la forêt, son autoportrait. Sylvestre est un candide. Un inventeur, qui se réinvente un monde plus poétique, plus beau et plus fou que celui qui est en dehors de son espace bricolé.

À travers ses mains, et son regard, tout devient plus beau ou plus étrange. Sylvestre se pose et nous pose des questions. Cette forêt, c’est la sienne, il la fabrique à son image et nous révèle ainsi une vision poétique et surréaliste du monde.

Il déroule le fil de son histoire à travers une multitude de questions :

C’est quoi MA forêt ?
Une cabane ? Un cerf ? Une paire de botte ? Un « il était une fois » ? Un arbre en bois ? Un manteau de fourrure ? Une porte ouverte ? Une planche ? Une table ? … Et c’est en manipulant la matière, en expérimentant la valeur physique et concrète des objets qu’il tente de nous en donner une réponse.

 

 

TOUT PUBLIC
Sam 12 déc 11h + 15h
Réservez (à partir du 1er septembre)

SCOLAIRES
Jeu 10 déc 10h + 14h30
Ven 11 déc 10h

ALSH
Mer 9 déc 15h

Organisation : Très Tôt Théâtre

Tarifs par personne

Plein > 8 €

Adhérent > 6 €

Réduit > 6 €

Applicables aux adultes ET aux enfants

Plus d’infos >

Conception, écriture et fabrication : Fred PARISON
Mise en scène : Estelle CHARLES
Jeu et manipulation : Fred PARISON
Lumière, régie : Phil COLIN

Coproductions La Mâchoire 36, TGP – Scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées (Frouard).
Ce spectacle est soutenu par la DRAC Grand Est, la Région Grand Est, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, la Ville de Nancy et la MJC des Trois Maisons.

La Mâchoire 36 bénéficie de l’aide au développement triennale des équipes artistiques du spectacle vivant de la région Grand Est pour la période 2017-2019.

 

 

Revue de presse

Ubiquités cultures – 27 novembre 2018

La poétique nait du décalage dans l’échelle des objets, dans le calme et l’étonnement, dans la distorsion du sens par la traduction personnelle des choses du quotidien, réinterprétées.

 

L’Union – 09 février 2018

Une jolie parenthèse poétique et onirique

 

L’Est Républicain – 02 février 2018

Un univers magique que l’on découvre petit à petit, grâce à de nombreuses ficelles et mécaniques diverses, agrémentées de sons et animaux tout aussi surprenants

 

L’Est républicain – 09 décembre 2017

Ce joli spectacle, qui combine l’inventivité, le système D et l’indicible poésie des choses, est à mettre au compte de La Mâchoire 36 »

 

L’Est Républicain – 15 mars 2017

Une Forêt en Bois… construire se présente comme une très insolite « leçon de choses » théâtrale que nous a composée la Cie La Mâchoire 36

À cet âge là, on peut aussi aller voir...